La fabrication d’une perle « enroulée » en argent

Publié par Chalco Phore, le 28 octobre 2022   71

#4

"Expérimentons le métal comme au Néolithique égéen"

 La fabrication d’une perle « enroulée » en argent

Les premières perles en métal produites dans le sud-est de l’Europe à la fin du Néolithique sont obtenues d’une manière spécifique : une feuille de métal (cuivre, or ou argent) est enroulée autour d’un support de section circulaire, de façon à obtenir une perle qui semble enroulée sur elle-même.

Nous avons testé cette technique particulière d’orfèvrerie avec l’argent : après une mise en forme de la feuille d’argent par martelage à froid, entrecoupé de recuits, la feuille est enroulée manuellement ou avec un petit marteau autour d’une baguette en bois. On peut ensuite polir la perle, au grès puis au cuir, afin d’obtenir une surface brillante.

Expérimentation archéologique organisée dans le cadre de la thèse de Valentine Martin ,  "Travailler le métal à la fin du Néolithique égéen (Ve- IVe mill. av. n.è.) : production, distribution et usage des objets en métal."

Valentine Martin 

Doctorante en Archéologie - Protohistoire égéenne

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

UMR 7041 Archéologies et Sciences de l'Antiquité

Les photos sont prises par Elisa Eschenlauer

Les expérimentations sont réalisées par l'association Chalcophore

Sur les Sites de Cucuruzzu et Capula , régie par le Patrimoine Corse ( Cullettività di Corsica - Collectivité de Corse)

Vidéo