Caffè Scenze : "LA CORSE VERS L’AUTONOMIE ?"

Publié par CPIE CENTRE CORSE A RINASCITA, le 3 avril 2024   140

☕ Caffè Scenze Conférence Débat : "La Corse vers l'autonomie ?"


Le 27 mars 2024, l’Assemblée de Corse a adopté le projet d’écriture constitutionnelle qui prévoit « la reconnaissance d’un statut d’autonomie pour la Corse au sein de la République ». Un timing parfait, car c’est le 28 mars que s’est tenue la deuxième édition du Caffè Scenze, animée par Andria FAZI, Maître de Conférences en Science Politique à l'Université de Corse et membre éminent du Conseil d’Administration du CPIE Centre Corse - A Rinascita.


"La Corse vers l’autonomie ?", le thème est d’actualité et a suscité l’intérêt du public qui est venu nombreux. Andria Fazi, intarissable sur l’autonomie de la Corse, sujet qu’il maîtrise à la perfection, a animé avec brio, (cette conférence-débat sera disponible sur la chaîne YouTube de l’association très bientôt).


L’autonomie de la Corse est omniprésente dans le débat public et préoccupe le peuple corse depuis des décennies. Déjà en 1914, A Cispra Antologia Annuale, dès ses premières pages, pousse le peuple à l’autonomie. D’ailleurs, on peut y lire cette phrase forte de sens : « A Corzica un n’è mic’un dipartimentu francese : è una Nazione vinta ch’ha da rinasce ! ».


Lors de la conférence, le politologue, Andria Fazi, revient sur le contexte historique et politique, il souligne que la discussion est relancée activement depuis les mobilisations de mars 2022. Suite à ces évènements, le Président, Emmanuel MACRON et le gouvernement français se sont prononcés en faveur d'un statut d'autonomie pour la Corse. Cependant, Monsieur Francis SZPINER, sénateur de Paris, n’est pas de cet avis et déclare que c’est « Un texte qui viole à l’évidence les principes républicains ».

Est-ce le cas ? Force est de constater qu’actuellement la France reconnaît l’autonomie de la Polynésie et l’a inscrit dans la constitution. Pour quelle raison la Corse ne pourrait-elle pas bénéficier, elle aussi, d’une autonomie ?


Si la Corse obtient son autonomie, il est indéniable que les conditions, les implications politiques et juridiques d’une telle réforme devront rester dans le cadre de l’égalité et de l’union, ce qui n’est pas toujours le cas. Le principe d’autonomie ne remplace pas le principe d’égalité et d’unité.


Il faut également souligner que l’autonomie est un mode de gouvernance différent, mais ce n’est pas l’indépendance. Celle-ci n’implique pas des pouvoirs illimités. La Corse ne pourrait exercer un pouvoir qu’après approbation préalable, car dans la proposition de Gérald Darmanin, le Ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer, il est mentionné que « la collectivité de Corse peut être habilitée à fixer les normes dans certains domaines ». Elle « peut » par conséquent, il semble évident qu’il y aura une autorité habilitatrice qui ne pourrait être que le Parlement ou le Gouvernement.


La conférence-débat “ Caffè Scenze” menée avec une main de Maître par Andria FAZI avait pour principal objet de préciser tous ces points et de répondre aux interrogations des personnes présentes. Le public, très attentif aux explications du politologue, a participé activement aux échanges.



Nous remercions toutes les personnes qui se sont déplacées pour écouter ou pour prendre part à ce débat. Et nous remercions bien évidement, Monsieur FAZI pour ce bel échange et ce merveilleux moment de partage.


N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez de plus amples renseignements sur ce débat ou sur les autres Caffè Scenze :

📧 dricoveri@cpie-centrecorse.fr

📞 04 95 47 72 39



Bibliographie

A cispra : antologia annuale : marzu 1914 / X. Paoli. (s. d.). Gallica. (https://cutt.ly/pw8YzKZ6)

Public Sénat. (2024, 13 mars). Autonomie de la Corse : « Vous êtes en train de capituler devant les séparatistes » , lance le sénateur LR Francis Szpiner à Gérald Darmanin - Public Sénat. Public Sénat. (https://cutt.ly/kw8YQGRq)

Battini, H., & Negrini, C. G. (2024, 12 mars). Autonomie de la Corse : un accord scelle la fin du processus de Beauvau. Ici, Par France Bleu et France 3. (https://cutt.ly/ww8YQeWv)