Un prospecteur de métaux retrouve une alliance qu’il restitue à un couple de retraité

Publié par Bastien Doras, le 28 avril 2022   220

Certains d’entre nous ont encore la chance de pouvoir se réfugier, à l’occasion, chez un Papi et une Mamie. Un prospecteur de métaux a rencontré le mari et la fidèle moitié d’un de ces vieux couples, faisant montre à qui les aborde d’un réel bonheur, tant leur union a résisté à l’usure du temps aux alentours de Figareto.

Ces deux-là ont toujours bon pied, bon oeil. Et Papi et Mamie ont très bien reçu le chercheur de trésors dans leur maison qu’ils ont fait construire pour leur retraite, à 15 km de la ferme où ils ont travaillé dur pendant les 34 années de leur vie commune.

Or c’est bien sur l’emprise de leur exploitation que ce détectoriste a retrouvé l’alliance de Mamie. La bague fût perdue probablement en 1955, soit 7 ans après le mariage de Papi et Mamie, pensez donc, l’alliance est restée introuvable durant presque 53 ans, alors que le vieux couple va fêter ses noces de diamant en septembre prochain. Mamie avait égaré son anneau un jour qu’elle gardait ses vaches, elle l’avait mis dans sa poche, or allant de-ci, de-là, pour effectuer les tâches que la bonne tenue d’une ferme exige quotidiennement, sa bague tombât…

Son mari lui dît alors que ce n’était pas la peine de tenter de la retrouver, car l’exploitation était trop vaste. Mamie s’en est longtemps voulue, car pour elle, perdre une alliance ou une bague de fiançailles est un signe de malchance, enfin, c’est ce qu’elle croit, mais avec le temps, elle avait fini par oublier le mauvais sort.

Elle en vint finalement à la remplacer par une autre alliance, mais d’un alliage et d’un éclat différent de la bague que lui avait offerte son époux, alliage qui n’altérât point cependant l’indéfectibilité de leur union. Après m’avoir longuement et passionnément raconté leurs vies et celles de leurs enfants et petits enfants, elle m’a tendu un billet de 10 euros, en dédommagement pour l’essence…

Le prospecteur a évidemment refusé, lui affirmant que ça marchait avec des piles… Ma récompense fut de voir son regard s’illuminer sous l’effet de l’émotion due aux heureux souvenirs que cet anneau lui remémorait et à la joie de le retrouver. Il pense que l’histoire de cette découverte va alimenter, pendant quelque temps, de bienveillantes conversations lors des repas de famille de Papi et Mamie, et que tous leurs voisins vont être tenus au courant, si ce n’est déjà fait… Et pour finir, Mamie m’a dit que j’étais un homme honnête et altruiste. Comme quoi, si on n’a pas d’alliance, on a au moins du vocabulaire !

Histoire relatée parle magazine de détection de métaux le fouilleur